accueil quisuisje poesies imuvrini reflexions arche spiritualite tribune livredor


LE DETACHEMENT

Des maux sans nom
Mornes
Mais dont
l'amertume ne doit pourtant pas consumer les jours
Uniquement les purifier.

Ne pas se plaindre
Parler même si c'est difficile
Pour que ne refusent de couler du cœur
Les pleurs
Et qu'une fois passé l'orage
Soit évité le naufrage
Ce malgré le malheur étendu partout.

Que le passé qui n'est qu'ombre
Et l'attente dégout
Ne devienne joug trop lourd.

Pour éviter cela
Et que beaucoup de choses néfastes s'enchaînent par la suite
Regarder ce qui se passe autour de soi d'un air détaché
Sans rien pour autant ignoré
Pour ne pas souffrir
Vieillir
Ni mourir simplement trop vite
Même si dés que l'on naît on meurt déjà un peu.

Etre juste UN ETRE DE LUMIERE avant de partir.