accueil quisuisje poesies imuvrini reflexions arche spiritualite tribune livredor
Savoir s'arrêter
Le danger lorsque ces puissances de tristesse, de vide intérieur viennent, c'est de se jeter dans un activisme forcené, vouloir à tout prix faire des choses, en se remplissant de n'importe quoi pour oublier, car quand on s'arrête, l'angoisse, l'inquiétude et le sentiment de culpabilité remontent. Ne pouvant s'arrêter, nombreux sont à tenir comme ça... à cause peut-être des enfants... ou parce que cela paraît dangereux de s'arrêter. A un moment donné, il faut pourtant avoir le courage de le faire, même si les ténèbres remontent à la surface et que le vide apparaît.

Préparer le repas, se promener, écouter de la musique douce, parler à un ami, jouer avec un bébé et en prendre soin sont autant d'exemples et de petites choses simples pour retrouver non seulement le calme mais aussi surtout la tranquilité, la joie, la sérénité.

Dans nos fragilités, on découvre alors qu'on peut vivre aussi des moments d'HARMONIE. Respirer tranquillement, laisser la chaleur du soleil envelopper doucement notre corps, un goût de joie monter dans notre coeur. Et peu à peu, des chemins de mort, distinguer les chemins de Vie, de Lumière et d'HARMONIE.

Il y a des choses à éviter pour Vivre en Elles. Des voisins ou peut-être même des personnes qui mettent en toi le trouble, comme certaines émissions de télévision ou revues et ton psychisme, comme ton corps va découvrir qu'il a besoin de certaines nourritures et pas d'autres. Tu découvriras alors combien ta vie, ton corps, ton psychisme sont délicats, que tu ne peux pas en faire ce que tu veux, qu'il te faut te ménager, prendre soin de toi, te réserver des plages de détentes, de rencontre, d'Harmonie et de Prière qui t'aideront à rester dans la lumière.

Bien sûr, il ne faut pas s'inquiéter sans cesse de sa santé, ni pour autant devenir vieux avant l'âge ! Trouver cet équilibre, c'est savoir vivre. Savoir faire des choix, opter pour ce qui aide à vivre dans l'Harmonie et la Communion, écarter ce qui perturbe et agite. Mais même si rude est la lutte, il faut ne jamais cesser de se répéter, "non" à la mort et "OUI" à la vie. Là est l'acte de Foi Véritable ! Chacun de nous a des responsabilités et ne peut se mettre en vacances, c'est vrai ! Mais la libération, elle, ne se fait que si le corps prend du repos.

Ton frère, ta soeur, un ami, ton mari, ta femme, un médecin découvrant ton stress, ta fatigue, t'aideront à prendre les moyens de te reposer afin que TU SOIS, regarde les autres, le monde et accueille l'HARMONIE.