accueil quisuisje poesies imuvrini reflexions arche spiritualite livredor
Cette page est pour vous, envoyez-moi vos créations !
(cliquez sur les photos pour les agrandir)



dessin de Cécile


dessin de Fanny


dessin de Léna


dessin de Thimothey


MARIA de MAGDALA

pastel de Didier
(49 ans, Suisse)

Diaporama de Jacky : Maman Marie

Diaporama de Rosabel (Textes de Marie-Joëlle, musique de Jean-Paul Kayl) : Appel

Diaporama de Rosabel (Textes de Marie-Joëlle, musique d'Erjy Paix 1) : Le guide de la forêt

Diaporama Rosabel (Textes de Marie-Joëlle, musique de Michel PEPE) : Présence divine

Diaporama de Jacky (Texte de Marie-Joëlle, musique de Cina Song - Song Bie) : Petit Bouddha



ET SI...

Si tu peux voir tomber toutes tes certitudes
Comprendre, puis lâcher tes mauvaises habitudes
Et te retrouver nue avec ta solitude
Mais pourtant avancer en toute plénitude.
Si les difficultés ne viennent pas freiner
Ton élan de courage, rester là pour Trouver
Si tu peux accepter, de perdre tes repères
Faire confiance au Vide qui s'installe en toi
Te remettre à chercher, avec un regard neuf
Sans te préoccuper des autres qui sont là.
Si la curiosité peut déployer tes ailes
Te sentir chaque instant, plus attirée par Elle
Si Celle que tu cherchais sans le savoir vraiment
De Te voir égarée depuis aussi longtemps
T'appelle… Mais, tu ne peux l'entendre encore…
Et si c'était un cri d'Amour désespéré ?
Souviens-toi…
Sa Pureté Parfaite ne Voit que Pureté.

Régine - 60 ans - Marseille -






LA COLOMBE DE LA PAIX

Tel un bel oiseau blanc,
Ta pureté est don de «Dieu »,
Annonciatrice du Fils «Bien-aimé ».
Je t’ai rencontrée un matin,
Lorsque la rosée mouillait l’herbe verte….
Et que les roses « rouges »,
Montraient leurs sourires
Mon cœur était triste
Le soleil montait bien haut
Dans la grandeur du «Ciel »
Tu es venue me consoler
Des larmes grises de la vie…
Le temps à passé,
Les heures ont tourné, trente cinq « Printemps » se sont écoulés…
Dans le partage, la tendresse,
La sérénité, la fidélité, le bonheur,
Modestement donnés et partagés.
Je te retrouve chaque «semaine», avec joie, sans peine
Et tu restes pour moi, au long de ces années, la «Colombe de la Paix ».
Ce don t’a été donné, il est aussi beau que celui d’aimer…
Et je suis fier, de t’avoir rencontrée.

Ton Ami,
Christian…. de Paris.



PRIERE INDIENNE

À ceux que j'aime... et ceux qui m'aiment

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi, laissez-moi partir.
J'ai tellement de choses à faire et à voir.
Ne pleurez pas en pensant à moi, Soyez reconnaissants pour les belles années.
Je vous ai donné mon amitié, vous pouvez seulement deviner Le bonheur que vous m'avez apporté.
Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré.
Maintenant, il est temps de voyager seul.
Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelque temps.
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, Je ne suis pas loin, et la vie continue...
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement la douceur de l'amour que j'apporterai.
Et quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir.
Absent de mon corps, présent avec Dieu.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis pas là, je ne dors pas.
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière que traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit.
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer, Je ne suis pas là, Je ne suis pas morte.

Ce texte de « La prière Indienne » est pour moi une grande source de réconfort,
car je sais par ce texte que ma chère petite maman veille sur moi de là ou elle est.

C’est une petite étoile qui brille dans le ciel.
Elle brillera a jamais dans mon cœur.

Ma très chère maman, JE T’AIME DE TOUT MON CŒUR.

Ton cher Laurent

(Laurent, 40 ans, Suisse)






ESPOIR

Toi mon Dieu tu as bien compris, pourquoi j’aimais « l’être humain »,
Simplement parce que tu l’as fait, tel que tu voulais qu’il soit,
Humble, à ton image, ton visage, comme Toi et Moi..,
Bientôt je remarcherai... Si tu donnes la force, à ce corps fatigué par les années...

Ta main je la prendrai dans l’espoir de jours meilleurs,
Pour oublier un passé... Dépasser... Que je ne peux oublier, il fait partie de Moi,
De cela tu sauras me pardonner...,

Je foulerai de mes pieds maladroits cette terre sèche, rude, de notre planète bleue,
J’aimerai encore plus fort, tous ceux qui ont remplis mon univers,
Tu m’accompagneras, je serai ton humble messager, pour découvrir près de Toi,
A nouveau, le cœur de l’humain, la vie, le soleil, le vent, la mer...,
Je serai un homme nouveau, qui marche debout sur ta planète crée, et retrouvée,
Et avec grâce toujours donnée...,
Grand merci à Toi, mon Dieu, puisque tu m’aimes,
Que de nombreuses grâces, te soit à jamais données.

Ton fils bien-aimé

Christian




UN DE VOS ENNEMIS

Quand l’ennui vient
Et, de ses bras, vous étreint,
Il vous tient bien
Puis, ne vous lâche que le lendemain.

Vous avez besoin de pleurer
Pour vous en dégager
Mais vous ne le pouvez,
Votre cœur, par divers tracas, est trop serré.

Vous ne tenez pas à le montrer
Alors, vous partez là où personne ne saura vous trouver.
Puis, une fois seule et en sûreté
Vous dégonflez votre cœur, en larmes vous éclatez.

Que cette solitude est douce et appréciée
Quand vous aimez ceux auxquels vous ne voulez
Confier les peines dont vous êtes affligés
Car elles leur ferait mal, s’ils devaient les partager.

Claudine, 50 ans, St-Maur Les Fossés







L'AMITIE...

C'est comme une saison
Tendre et ensoleillée...
C'est comme une confortable maison
Qu'on aime à retrouver...

C'est un long après-midi complice,
Passé en tête à tête,
En se confiant bonheurs et soucis...

C'est une oreille attentive et discrète
Toujours prête à écouter...
ce sont des mots pleins de réconfort,
D'encouragement et
De réjouissance....

C'est une malle aux trésors,
Plus précieuse que l'or,
Dont toi et moi avons la clé,
Au fond de nos cœurs,
Cachée...

Jytte, une amie danoise - 80 ans





ETRE SOI-MEME

Des gens uniques, de par le monde,
Il en naît à chaque seconde.
Chacun de nous porte en soi
Une chose que les autres n'ont pas.
Les défauts et les qualités
Font un cocktail à mélanger
Pour obtenir ce petit goût
Celui qui n'appartient qu'à nous.

Les êtres humains sont si divers
Qu'il y a toujours sur la terre
Quelqu'un qui trouvera en nous
Ce qui lui manque par dessus tout.

Certains recherchent leurs contraires,
D'autres, c'est leurs semblables qu'ils préfèrent.
Mais, l'important c'est d'arriver
À s'accepter tel que l'on est.

Et chercher à s'améliorer
N'est pas forcément tout changer.
Quand on commence à s'apprécier,
L'entourage l'a vite remarqué,
Il essaie de savoir pourquoi
On se sent tellement sûr de soi.

Et tous ces gens qu'on admirait
Finissent par nous envier.
Car, eux aussi, ils cherchent ailleurs
Ce qu'ils possèdent à l'intérieur.

Auteur inconnu